Retour a la realite…

Ca fait presque 15 jours que je n’ai rien poste, BOUH!!! Oui, mais j’ai des bonnes excuses. Mon planning etait surbooke en cette periode de Noel et de preparations au retour en France. J’ai travaille sans jours de conges, j’ai fais des journees difficiles, j’ai eu des moments emouvants et d’autre de deceptions intenses. Et il est arrive, le moment du depart, de cet arrachement a mon pays de coeur. Partagee entre le joie de rentrer et de retrouver mon amoureux, la peine de quitter des amis precieux, et la peur de quitter une routine plus ou moins installee pour une nouvelle aventure, le voyage du retour a ete des plus insoutenables, sans compter ma derniere journee globalement positive mais hyper stressante.

D’abord, Narita. Je me suis retrouvee au meme endroit que 5 mois plus tot, j’ai fait le meme parcours et me suis arretee aux memes endroits. Le meme arret pipi apres avoir fait l’enregistrement. La meme gallerie de magasins en duty free. Le meme rebord de fontaine sur lequel on a verse nos larmes. Sauf que cette fois, j’etais seule. Sur le coup, je me sentais triste, submergee par ces anciens sentiments, mais j’avais personne, aucune epaule sur laquelle pleurer alors j’ai fait l’homme. J’ai fait le tour des magasins, pour finalement acheter un oreiller de voyage et une boite de mochi pour ma prof de japonais. Je voulais trouver d’autre choses pour d’autre gens mais je n’avais pas l’humeur shopping. Bref, on a finalement embarquer et zou!

Bon, je savais grace au voyage aller que les gens sur Austrian Airline ne sont pas vraiment tres aimables. Les nanas ne sont pas tout sourire mais j’avais un mec qui s’occupait de moi. Souriant, gentil, tres bien mais avec un enorme defaut… Il s’evertuait a me parler en allemand!!!! Le mec il parle allemand, anglais et japonais. Sur ces 3 langues, j’en connais 2 et il voulait absolument me parler dans celle que je ne connaissais pas… Et j’avais beau lui dire que non, je parlais pas allemand, ca ne changeait rien! M’enfin… J’ai eclairci le mystere des films!!! A l’aller, on s’etait rendu compte que la moitie des films manquaient. Sur Austrian, on choisit son film dans une des langues proposees, on se met sur la chaine et si on a de la chance on tombe pile poil. Mais si on en a pas, faut choper la seance d’apres. Les films tournent en boucle, aucune possibilite de faire pause. ET! Quand on regarde la liste, il faut faire tres attention! Oui, il y a 4 pages de films et documentaires et series sauf que il y a 2 pages « vol en provenance de Vienne » et 2 pages « vol en direction de Vienne ». Ce ne sont pas les memes!!!! Du coup, je suis tombee pile poil pour Mr Popper’s penguins mais j’ai du m’y prendre a 3 fois pour regarder Green Lantern. Bon, ca c’etait pas top mais le pire, LE PIRE! C’est que 11h de vol avec ma voisine de devant couchee sur moi, qui suit un peu claustrophobe, c’est super oppressant. La conne avait incline son siege au max pour pioncer sans s’inquieter de qui etait derriere. Bordel ce que c’etait long! Mais leur point positif chez Austrian, c’est la bouffe. Au moins, la bouffe est bonne.

Finalement, on est arrive a Vienne, et il a fallut prendre la correspondance pour Roissy. 2h de vol, ca va, c’etait du gateau apres les 11h avec ma conne. Avion blinde, un gateau pour tenir le coup, et enfin arrivee a Paris. Mais c’est pas fini! Il fallait aller a l’hotel! Je prendrais plus l’hotel en dehors du complexe de l’aeroport. J’ai galere pour trouver et prendre la navette de l’hotel, l’hotel etait pas top et j’etais tres decue par le soi disant « buffet petit dejeuner ». Et le lendemain, il fallait prendre le TGV. Et la, je me suis rendu compte que la mauvaise humeur du francais ne me manquait pas. Comme on avait tous des valises mais pas assez de place, tout le monde ralait, certains ont lache l’affaire et on laisse les valises dans le couloir, empechant les gens de descendre et faisant encore plus de raleurs.

Mais bon, le periple est fini, une bonne chose de faite. Maintenant, je suis en transition, j’attend le 15 janvier impatiente comme jamais. Et je veux un travail au Danemark. Et je veux m’y installer et etre heureuse avec Lui, et avoir une maison ou entreposer sur des etageres toutes mes conneries et petits souvenirs du Japon et de la France que j’accumule dans des cartons sans pouvoir les exposer parce que je suis SDF.

Vivement!!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s