Ariel, la petite (toute petite) sirene

Elle est le symbole du Danemark, elle trone dans le port depuis 100ans, elle a eu une vie difficile, et je suis un monstre de ne pas en avoir parle plus tot! Den Lille Havfrue.

Ariel, on le sait, est une jolie petite sirene, fille du roi Triton. Elle tombe amoureuse d’un beau prince humain et decide de devenir humaine pour lui. Et cette histoire a la Disney se termine par « ils se marierent et eurent plein de tetards ». Mais Mr Disney n’a fait que reprendre le conte de Mr Andersen et l’edulcorer un tantinet. Car, dans la version originale en danois dans le texte qui date de 1835, le beau prince en aime une autre, ce qui laisse Ariel avec un choix abominable : le tuer pour retrouver sa forme de sirene et sa famille, ou mourir. Et la pauvrette choisit donc de mourir, transformee en ecume de mer. Oui, c’est triste, on comprend pourquoi Walt a decide d’en faire une version heureuse pour les petits enfants du monde entier.

Mais je ne suis pas ici pour vous parler de la vie d’Ariel mais de sa trombine. En effet, dans le port d’Amsterdam… euh… de Copenhague, y’a des marins qui… euh… y’a une petite sirene sur un rocher. Et pour etre petite, elle est vraiment petite. Je n’irais pas jusqu’a dire que ca ne vaut pas le detour, parce que bon quand meme, c’est la petite sirene, mais ne vous attendez pas a une statue imposante. Je me suis sentie trahie, comme la premiere fois que j’ai vu La Joconde au Louvre. Ariel ne mesure qu’1m25 mais elle pese 175kg (le bronze, ca pese), le regard triste tourne vers la mer, alors que son corps fait face a la terre. La statue fut commandee en 1909 par Mr Carl Jacobsen (dont le papa fut le fondateur des brasseries Carlsberg) et fut erigee en aout 1913.

Comme si son histoire n’etait pas assez triste, la pauvre petite mene une vie pas facile depuis qu’elle est accrochee a son caillou. Victime de vandalisme, le gouvernement lui a fait prendre des vacances en Chine en 2010 a l’occasion de l’Expo Universelle. Pendant ce temps, un ecran geant se trouvait a sa place, la filmant depuis la Chine pour ne pas l’oublier. Parmi les actes de vandalisme les plus marquants, on peut citer qu’on lui a coupe la tete (2 fois!), on lui a coupe un bras, on a tente de l’arracher a son rocher a coup de dynamite (sont pas bien les gens…), et bien sur, elle a ete barbouille et agremente d’accessoires dont un sextoy… Pauvre tchotte!

Enfin, tout ca pour dire que meme si elle n’est pas imposante, elle n’en reste pas moins symbole de la capitale et merite qu’on s’arrete pour lui faire un petit coucou et prendre une photo.

Publicités

Un commentaire sur “Ariel, la petite (toute petite) sirene

  1. oui et même si ce n’est qu’un conte, c’est une histoire d’amour comme on n’en fait plus. Choisir de mourir plutot que souffrir….. c’est beau et triste. Je suppose que maintenant elle a retrouvé son bras, et que de temps en temps on lui fait une toilette, après tous les c….. qui ne savent pas comment s’amuser.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s