Module 6, en route pour Studieprøven!

C’est la rentrée des classes! Enfin, c’était la semaine dernière. J’ai repris les cours à Københavns Sprogcenter lundi dernier pour venir à bout de ce modul6 facultatif, qui se termine par un test (Studieprøven), qui me donnera enfin accès aux universités et autres écoles d’études supérieures.

Pourquoi que je fais ça? Parce que j’ai pas le choix… Pour résumer, j’ai un BTS un peu bizarre que personne ne connait, qui est un peu à cheval entre le médical et l’industrie. Déjà en France, j’ai eu des petits soucis pour pouvoir travailler dans les hôpitaux. Et ici, bah, c’est tout simplement pas possible. Enfin, si, mais sous conditions. Le titre de technicien de laboratoire d’analyses médicales (bioanalytiker) est un titre protégé au Danemark. On l’a ou on ne l’a pas, il n’y a qu’un seul diplôme. La deuxième possibilité pour faire du labo étant laborant, qui est un titre industriel (et non protégé). Quand j’ai lancé les démarches de reconnaissances de diplômes, bien entendu, mon BTS n’était pas sur la liste et je n’ai pas pu obtenir le droit de m’appeler bioanalytiker. En soit, ça ne pose pas énormément de problèmes. Je travaille quand même dans un hôpital mais mes attributions sont très limitées, et mon salaire pas aussi élevé. Ça pose plus de soucis à l’administration, vu que je n’ai pas le droit de faire tout un tas de choses (que je sais pourtant faire, c’est très frustrant). Ma chef me pousse donc pour trouver une solution et obtenir le titre de bioanalytiker. Une légende lointaine disait qu’on pouvait l’obtenir après 3 ans de boulot dans un hôpital. J’ai donc contacté le ministère de la santé pour en savoir plus. Mais la gentille petite madame m’a répondu que ça ne concernait que les gens qui avaient un diplôme laborant danois. Ce qui, bien évidemment, n’est pas mon cas. Ma seule solution est donc de retourner sur les bancs de l’école supérieure et passer cette licence. Normalement, elle se fait en 3 ans et demi, mais avec un peu de chance (et vu mon parcours) je devrais pouvoir la faire en 2. Mais c’est là que tout se complique. Les conditions d’entrée dans cette licence (et dans beaucoup d’autres programmes), pour les étrangers, est de réussir ce fameux Studieprøven! Voila pourquoi…

En quoi ça consiste? Si je vous dis que ça consiste à améliorer son danois jusqu’à un niveau académique, ça vous parle? Par niveau académique, on entend le genre de phrases et de mots qu’on utilise pour écrire une thèse. Oui… Ça fait peur… Autant le Prøve i Dansk 3 était plus à un niveau que je dirais casual, là on passe dans la catégorie, non pas au dessus, mais sur le dessus du top de la tour Eiffel montée sur le Mont Blanc. Je pourrais vous faire la comparaison avec un examen de japonais, mais ça ne servirait à rien. Lundi, le premier cours, notre prof a passé 2 heures à nous expliquer ce qu’on attendait de nous pour l’examen, en appuyant sur le fait que si on a eu 12 (le top du top) au PD3, ça voulait dire qu’au même moment on était même pas sûrs de réussir le Studieprøven. En gros, on a eu la meilleure note, mais c’est de la merde. Et on a 3 mois pour changer notre note pourrie en note passable. Faut cravacher sec!

Comment je me sens à la fin de chaque cours? Comme une débile profonde qui se demande bien ce qu’elle fait là. Les autres étudiants, aussi adorables qu’ils puissent être, sont tous des monstres. Trois sont allemandes et parlent danois magnifiquement. Une vient de Lituanie mais a fait danois au lycée, elle envoie des étincelles elle aussi. Les autres sont tous de part et d’autre de la planète mais vivent au Danemark depuis, en moyenne, 5 ans. Moi, ça fait 2 ans et des bananes, et on voit la différence. Ils ont tous un vocabulaire tellement plus avancé que le mien.

Mais voilà! Y’a pas le choix, faut le faire. J’ai bien entendu revu mes ambitions à la baisse. Après m’être dit « tiens, je vais viser le 7, peut être même 10, de moyenne! », maintenant je veux juste 2 partout, ça me fera du plaisir.

S’il y en a parmi vous qui ont passé cet examen du diable, viendez partager cette expérience de folie!

Modul1, qu’est ce qu’on y voit?

Le premier module dure (normalement) entre 2 et 3 mois. Je dis « normalement » parce que, pour des raisons de planning (et parce qu’on etait super doues), le mien s’est termine en 1 mois et demi.

Bien entendu, le gros challenge du modul1, c’est la prononciation. Si la prononciation du danois n’etait pas si problematique, apprendre cette langue serait bien plus facile. Mais bon, chaque chose vient avec son lot de desagrement et le danois, c’est sa prononciation. Tout le probleme vient de l’evolution de la langue parlee, que n’a malheureusement pas suivi la langue ecrite. On se retrouve ainsi avec quelque chose qui ne se prononce pas du tout, mais alors pas du tout, comme ca s’ecrit. Neanmoins, je vous rassure, ca vient avec le temps.

Outre la prononciation, l’accent est mis sur le vocabulaire de la vie quotidienne, l’heure, les nombres, les noms, les verbes, les interrogatifs et l’inversion. L’inversion, c’est aussi un truc de malade. La, votre cerveau va apprendre a faire une gymnastique qu’il n’a jamais eu a faire avant, et c’est dur.

Mon livre Puls1 pour le modul1, ecrit par les 2 profs que j’avais, se divise en 5 chapitres. Chapitre 1, apprendre a se presenter. Chapitre 2, la vie quotidienne. Chapitre 3, la famille. Chapitre 4, le logement. Chapitre 5, nourriture et shopping.

Pendant le modul1, en plus de travailler avec ce livre, il vous faut aussi lire 3 « romans » de la categorie « rouge ». Les rouges pour le modul1, verts pour le modul2, jaunes pour le modul3, bleus pour le modul4 et gris pour le modul5. Il faut avoir lu 3 romans pour preparer le modultest.

Le modultest 1, comme je l’ai deja dit, ne comporte qu’une seule epreuve d’oral divisee en 2 petits exercices. Il faut preparer un resume de 3 livres et 2 presentations sur des sujets au choix. Ca peut etre « mon quotidien », « ma famille », « mon appartement », que sais je… Bref, on prepare 5 petits textes d’une minute. Le jour de l’examen, on pioche au hasard un des 5 sujets. On fait sa petite presentation, puis l’examinateur pose des questions, histoire de s’assurer que vous comprenez bien ce qu’on vous dit que vous n’avez pas recite betement. Et s’il s’agit d’un livre, on vous demandera si vous avez aime et pourquoi, c’est la question classique. Cette partie va durer environ 5 minutes. Puis vient le second exercice. Ici, on va piocher au hasard une image representant, le plus souvent, des personnes dans une situation de la vie quotidienne. Il s’agit de poser des questions sur cette image, du genre « Comment s’appelle la personne a droite? », « Ou habite t elle? », « Pourquoi est elle en train de faire ce qu’elle est en train de faire? ». Le truc de cet exercice est de poser des questions intelligentes, adaptees a la situation, mais aussi et surtout de bien faire attention aux reponses que va donner l’examinateur, histoire de rebondir dessus. Vous gagnerez des points si, par exemple, il vous dit « Elle etudie le francais » et que vous demandez « Pourquoi? » ou « Dans quelle universite? ». Encore une fois, 5 petites minutes et c’est fini.

Personnellement, mes 5 textes etaient :

  • Min bolig : mon logement. J’y parlais brievement de l’appartement et du quartier dans lequel on vivait.
  • Min hverdag : mon quotidien. Je racontais que j’allais a l’ecole de danois 4 fois par semaine, que a cote de ca j’allais au training center, que je cherchais du travail, que je faisais des gateaux… Bref, mon quotidien tres ennuyeux de l’epoque.
  • Rita : un des romans que l’on devait lire. Il s’agissait de l’histoire de Rita, une bresilienne qui demenage au Danemark a cause d’un danois, comme nous autres. Rita va apprendre le danois, se faire des potes, mais a la fin elle rompt avec son cheri parce qu’il ne fait pas assez attention a elle.
  • Hvor er Bo : c’est l’histoire de Bo, un petit garcon, qui va au kiosque pour acheter des trucs pour le petit dejeuner, mais il se perd en route. Ses parents, tres inquiets, appellent la police, demandent aux voisins, font le tour du quartier. Finalement, Bo se trouve chez une gentille vieille dame a manger des gateaux.
  • Doktor Nej : le roman le plus etrange que j’ai jamais lu, mais celui qui m’a le plus marque. C’est un medecin qui dit toujours non a ses patients, sous pretexte qu’ils ne sont pas malades. Une patiente arrive, le ventre tout rond, et lui dit qu’elle a tres mal, qu’il faut lui donner un truc. Il se trouve qu’elle n’est pas malade, juste enceinte… Oui, etrange. Un deuxieme vient le voir parce qu’il entend des voix sans voir personnes. Lui, il est tout simplement aveugle. Un dernier vient le voir, l’air pas bien du tout. Le medecin ecoute son coeur mais n’entend rien, et annonce tout naturellement au mec qu’il est mort. Bizarre, certes, il bouge et fait tout un tas de truc, mais non, il est mort. On decouvre, a la fin, avec stupeur, que le medecin est sourd! Je vous avais dit, c’est un etrange bouquin!

Pour vous donner une idee, voila l’audio de Doktor Nej. Si vous voulez un script, laissez moi un commentaire.

Basic de grammaire : les verbes

Je vais commencer par vous rassurer, la grammaire / conjugaison danoise est beaucoup moins compliquee que la francaise. Certes, il y a des verbes irreguliers (comme en anglais) et des trucs un peu tordus, mais globalement, ca va, j’ai vu pire.

Deja, sachez que quelque soit la personne (singulier, pluriel), le verbe aura toujours la meme forme. Ca simplifie la tache, non? Donc, tout ce que vous avez a apprendre, c’est la forme des differents temps grammaticaux et pouf! Les temps principaux sont infinitif, present, preterit, passe compose, plus que parfait, conditionnel et imperatif.

Il y a 3 categories de verbes :

  • Ceux que j’appelle « verbes reguliers » ou « groupe I », exemple at elske (aimer, dans le sens aimer d’amour, adorer)
Infinitif Present Preterit Participe Passe
at elske elsker elskede elsket
  • Ceux que j’appelle du « groupe II », exemple at læse (lire, etudier)
Infinitif Present Preterit Participe Passe
at læse læser læste læst
  • Enfin, les verbes irreguliers, exemple at give (donner)
Infinitif Present Preterit Participe Passe
at give giver gav givet

Comme pour les noms, on joue encore aux Lego en emboitant des terminaisons a la fin des verbes. Bon, je vous l’accorde, les irreguliers c’est le gros point negatif, et il y en a beaucoup.

Liste des 250 verbes les plus utilises, leur conjugaison et des exemples (en danois, gardez votre dico a cote)

Basic de grammaire : le génitif

En français, pour exprimer le génitif, on utilise une préposition, « la chambre de Julie ». En danois, ça marche presque comme en anglais, on utilise un s. Ce qui nous donnera « Julies værelse ». Vous voyez, à part le fait qu’on a pas d’apostrophe et que le s est collé au nom « possesseur », c’est vraiment pareil qu’en anglais. Et comme en anglais, le possesseur est toujours devant le possédé.

Il faut aussi savoir qu’après un génitif, on n’utilise pas d’article défini. On dit que le génitif suffit à définir le possédé.

Quelques exemples :

  • la chambre de la fille -> pigens værelse. Noter le -ns qui combine l’article défini du possesseur et la marque du génitif. Noter aussi l’absence d’article défini sur le possédé.
  • les chambres des filles -> pigernes værelser.
  • le livre de Martin -> Martins bog.
  • le livre de Jens -> Jens bog. Note particulière pour les noms qui finissent en s. On ne va pas mettre 2 s, alors dans ce cas là on utilise une apostrophe pour marquer le génitif.

Dans certains cas, le possédé peut être sous entendu, par exemple, dans une phrase du type « j’aime bien la chemise de Jens mais pas celle de Martin ». En danois, on dirait Jeg kan godt lide Jens’ skjorte men ikke Martins. On sous entend skjorte pour ne pas faire de répétition, tout en gardant la marque du génitif.

Basic de grammaire : le nom et l’article

En français, on a le genre féminin et le genre masculin. En danois, on a le genre neutre et le genre commun. Environ 75% des noms sont communs, ce qui facilitent grandement la tâche. Par défaut, si vous ne savez pas, utilisez le genre commun. Il n’y a aucun moyen, si on ne le sait pas à l’avance, de reconnaître un nom commun d’un nom neutre, c’est juste quelque chose qui vient avec le temps.

  • Qu’est ce commun? Qu’est ce que neutre? Un nom de genre commun sera accompagné de son article indéfini en. Un nom de genre neutre sera accompagné de son article indéfini et.

Exemple : une voiture -> en bil (genre commun)              une maison -> et hus (genre neutre)

  • Maintenant que l’on sait ça, voyons comment ça se passe avec un article défini. L’article défini, en danois, est une terminaison qui se place en fin de nom.

Exemple : une voiture -> en bil / la voiture -> bilen           une maison -> et hus / la maison -> huset

Bien sûr, il y a des cas particuliers… Ce serait trop facile sinon! Ainsi, si le nom se termine déjà en -e, on ne rajoute que le -n ou le -t.

Exemple : une dame -> en dame / la dame -> damen         une couverture -> et tæppe / la couverture -> tæppet

De même, les noms en -um sont des cas particuliers car le -um disparait au profit de la terminaison.

Exemple : un musée -> et museum / le musée -> museet

Et pour finir avec les cas particuliers, il y a les noms composes, qui sont un peu la marque de fabrique du danois. Dans ce cas la, c’est le deuxieme nom qui determinera si l’ensemble sera commun ou neutre.

Exemple : une langue (dans le sens langage) -> et sprog / une ecole -> en skole / une ecole de langue -> en sprogskole

Exemple : un mur -> en væg / une montre (ou horloge) -> et ur / une horloge murale -> et vægur

  • Le pluriel indéfini. Là encore, il s’agit d’une terminaison qu’on ajoute en fin de nom. Il y en a 4 courantes. Je vous fais un petit tableau…

terminaison du pluriel

singulier indéfini

pluriel indéfini

-er

en avis (un journal)

aviser (des journaux)

-r

et tæppe (une couverture)

tæpper (des couvertures)

-e

en dreng (un garçon)

drenge (des garçons)

X

Changement

et brød (un pain)

et barn (un enfant)

brød (des pains)

børn (des enfants)

  • Le pluriel défini. Encore une terminaison qui se greffe sur le pluriel indéfini. La plus courante est -ne. Mais il en existe une deuxième, -ene, qui s’utilise pour les pluriels indéfinis irréguliers. Si je reprends mes exemples précédents :

aviser -> aviserne  /  tæpper -> tæpperne  /  drenge -> drengene  /  brød -> brødene

Voilà, ça fait un bon début. Vous voyez que le danois est une langue à rallonge, où l’on construit différentes formes en ajoutant des terminaisons. En fait, c’est un peu comme emboiter des Legos 🙂

Alors evidemment, il y a aussi tout un tas de petites regles pour certains mots (genre des doubles consonnes, des lettres qui disparaissent), mais le plus simple est de verifier dans le dictionnaire et au bout d’un moment, ca rentrera. Sisi, je vous jure, ca va venir, faut etre patient!

Danskuddannelse 3 et ses modules

Je vais partir du principe que vous, devant votre ecran d’ordinateur (ou de telephone), avez les moyens de suivre le DU3. J’entends par la des gens qui ont une education, qui savent lire et ecrire, qui parlent anglais raisonnablement. On attend des eleves en DU3 d’apprendre rapidement et d’etre capable de faire les devoirs a la maison. Alors, je me dis que c’est votre cas, comme pour la majorite des gens. Et puis, on ne parle bien que de ce que l’on connait, et je ne connais que le DU3.

Comme vous le savez surement deja, le DU3 se divise en 5 modules, plus un 6eme optionnel. A la fin de chaque module, il y a un test. Le module 5 se termine par le Prøve i Dansk 3, qui est le test standard pour prouver vos competences en danois. C’est aussi le test de langue qu’on demande aux gens qui demandent la citoyennete. Et enfin, le module 6 se termine par le Studieprøven, qui est le niveau qu’on vous demande dans la plupart des universites et autres ecoles d’etudes superieures.

Maintenant, qu’est ce qu’on attend de vous a chaque module?

MODUL1 :

  • Ecoute -> Etre capable de comprendre le plus gros d’une conversation facile sur un sujet de la vie quotidienne.
  • Oral -> Etre capable d’utiliser un langage simple pour s’exprimer sur des choses de la vie quotidienne.
  • Lecture -> Etre capable de sortir des informations d’un texte simple sur la vie quotidienne.
  • Ecrit -> Etre capable d’ecrire des phrases simples sur des sujets de la vie quotidienne.
  • Sujets abordes -> travail (dans son pays d’origine et au Danemark), education (dans son pays d’origine et au Danemark), apprentissage du danois, vie quotienne (presentation, vie de famille, logement, temps libre, faire les courses, rythme quotidien, repas, administrations et services publiques).
  • MODULTEST -> juste une epreuve orale divisee en 2 exercices. La premiere partie dure 5 minutes. Il faut faire une presentation d’une minute sur un sujet ou un livre, et repondre aux questions de l’examinateur. La deuxieme partie dure 2-3 minutes et il s’agit de poser des questions sur une photo.

MODUL2 :

  • Ecoute -> Etre capable de comprendre une conversation facile sur un sujet de la vie quotidienne.
  • Oral -> Etre capable de communiquer sur un sujet de la vie quotidienne dans un langage facile, adapte a la situation.
  • Lecture -> Etre capable de trouver des informations dans differents textes sur la vie quotidienne. Etre capable de lire et completer un questionnaire sur soi.
  • Ecrit -> Etre capable d’ecrire sur des sujets de la vie quotidienne dans un langage facile, adapte a la situation.
  • Sujets abordes -> travail (dans son pays d’origine et au Danemark, possibilites d’emploi), education (dans son pays d’origine et au Danemark, apprentissage du danois), vie quotidienne (famille, activites durant le temps libre, geographie et quelques chiffres concernant le Danemark).
  • MODULTEST -> Ecoute, oral, lecture et ecrit, le modultest 2 se fait sur 2 jours (oral / ecrit-ecoute-lecture). Pour l’oral, comme pour le modul1, il faut faire une presentation sur un sujet ou un livre et repondre aux questions, 5 minutes au total. La deuxieme partie de l’oral se passe en pair. Il s’agit d’avoir une conversation simple avec son partenaire sur un sujet tire au hasard, pendant 3 a 5 minutes. L’ecoute se divise en 3 exercices tres courts. La lecture se divise en 4 exercices, et l’ecrit consiste a ecrire un email ou un message. Plus de details dans un post dedie.

MODUL3 :

  • Ecoute -> Etre capable de comprendre une conversation facile de la vie quotidienne.
  • Oral -> Etre capable de communiquer sur un sujet de la vie quotidienne de facon coherente et adaptee a la situation.
  • Lecture -> Etre capable de trouver des informations dans differents textes sur des sujets de la vie quotidienne.
  • Ecrit -> Etre capable d’ecrire de facon coherente et adaptee sur un sujet connu.
  • Sujets abordes -> travail (comparaison entre son pays d’origine et le Danemark, possibilites et recherche d’emploi),  education (ecole de danois, systeme scolaire danois, possibilites de poursuite d’etude), vie quotidienne (evolution du Danemark, par exemple en terme d’emploi, de vie familiale, d’egalite des sexes).
  • MODULTEST -> Lecture et ecrit seulement, c’est le seul modultest qui n’a pas d’epreuve orale, etrangement. 4 exercices de lecture et 2 exercices d’ecrit. L’accent est mis sur la grammaire et la syntaxe.

MODUL4 :

  • Ecoute -> Etre capable de comprendre une conversation dans la vie de tous les jours.
  • Oral -> Etre capable de communiquer dans la vie de tous les jours de facon fluide.
  • Lecture -> Etre capable de trouver des informations dans differents types de textes de la vie quotidienne. Etre capable de lire et completer des questionnaires.
  • Ecrit -> Etre capable d’ecrire de facon coherente, avec une grammaire correcte, dans des situations de la vie quotidienne.
  • Sujets abordes -> travail (droits et devoirs en tant que chercheur d’emploi, ecrire un CV, possibilites d’emploi, methodes de recherche d’emploi), education (possibilites d’ecucation, formes d’enseignement), vie quotidienne (valeurs de la societe, regles tacites, evolution du Danemark, par exemple passage de l’agriculture a l’industrie, immigration et emigration).
  • MODULTEST -> Comme pour le modul2, test complet sur 2 jours. L’oral est sur le meme principe pour les 2 exercices et dure en tout 10 minutes. 3 exercices d’ecoute, 4 exercices de lecture et 2 exercices d’ecrit.

MODUL5 :

  • Ecoute -> Etre capable de comprendre sans grandes difficultes une conversation.
  • Oral -> Etre capable de s’exprimer de facon correcte, fluide et nuancee dans des situations normales.
  • Lecture -> Etre capable de trouver rapidement les informations essentielles d’un texte. Etre capable de lire un large eventail de textes.
  • Ecrit -> Etre capable d’ecrire de facon correcte, coherente et nuancee dans des situations de la vie quotidienne.
  • Sujets abordes -> Avoir un apercu de la culture et de la societe danoise, tout en integrant son experience personnelle.
  • PRØVE I DANSK 3 -> Meme principe que le modultest 4, mais en plus officiel, plus long et plus difficile. Il n’y a par contre plus d’exercice d’ecoute, puisque considere comme partie integrante de l’epreuve orale. L’oral compte donc pour 50% de la note finale.

Je passerais le modul6 sous silence pour l’instant, puisque je n’y suis pas, et qu’en general tout le monde s’arrete apres le PD3.