La star du web (1)

EB_FRA0514

 

Il y a quelques temps, j’ai été contacté par Julie, du site ExpatBlog. Elle m’annonçait que mon blog avait été choisi pour être blog du mois. Tous les mois, ce site met en avant un blog d’expat, et on m’a demandé, en gros, d’être Miss Mai 🙂

Bien évidemment, j’étais ravie d’accepter et de répondre au questionnaire. Vous pouvez donc trouver mon interview ici.

 

Pour les envies de steak, Jensens Bøfhus

Attention, bøf signifie steak, et non pas bœuf, comme je l’ai longtemps cru…

Se faire un bon steak, c’est du luxe. Je veux dire, ce n’est pas quelque chose qu’on va s’offrir tous les jours. Jensens Bøfhus, c’est la solution pour un bon steak (entre autre) à pas trop cher. Mais attention, je préviens, on peut être soit ravi, soit extrêmement déçu.

Jensens Bøfhus, c’est ce qu’on appelle un restaurant familial. C’est une chaîne de restaurants, cuisine classique, bon marché. Ces restaurant existent depuis 1990, mais ont en fait été créés en 1984 sous un autre nom. Il en existe actuellement 33 au Danemark, 13 en Suède, 1 en Norvège, 1 en Allemagne.

Quand on lit un peu les avis sur Trustpilot, on voit de tout concernant tous les restaurants de la chaine. Du très bon (bon steak, service rapide) ou du très mauvais (mauvais service, attente). Il faut savoir que ce sont des restaurants très populaires malgré tout, et si vous y allez pendant les heures de pointes (12h ou 19h) ou pendant le weekend, déjà il faut réserver, et vous allez attendre un bout de temps. Ça dépend aussi de la localisation du restaurant. Si c’est celui en face du cinéma et que vous y allez avant votre séance de 21h, c’est sûr, ça va être blindé comme jamais et vous allez avoir des raisons de vous plaindre. C’est à croire qu’ils ont une mauvaise gestion du personnel et qu’ils sont constamment en sous effectif. Mais si vous y allez pendant les heures creuses (je pense déjeuner tard ou diner de bonne heure, genre 17h30), il n’y aura vraisemblablement pas de soucis. En général, Jensens Bøfhus est notre sortie resto avant un ciné, séance aux alentours de 19h, donc on mange de bonne heure. On va soit à celui qui est en face du Palads (Axeltorv), ou celui qui se trouve juste à coté de l’hôtel de ville (Rådhuspladsen). Et on en sort le plus souvent repus et heureux. Mais bon, je vous aurais prévenu, ne venez pas vous plaindre si vous en faites une mauvaise expérience.

Les horaires d’ouverture diffèrent un peu selon les endroits, mais c’est globalement du 11h-23h. Il est aussi possible de commander à emporter sur internet. J’avoue, je n’ai pas tenté, je ne peux donc rien en dire. Les menus sont partout pareils, il y a souvent des offres discount, et des trucs de saisons, ils font également une carte de fidélité.

Au menu, on trouve du steak (promis juré!), mais pas que. Je vais m’en tenir aux menus du soir (oui, parce qu’il y a des choses qu’on ne trouve que pour le déjeuner). On vous propose différentes sortes de steak, dont vous choisissez et la taille et la cuisson. Ça va du classique avec sa béarnaise (ils sont absolument fans de béarnaise au Danemark), au steak sauce au whisky, steak australien, sud américain, tournedos, ou encore filet de poulet, mais aussi côtelettes de porc et burger. Tout ca sera accompagné de patates (frites, au four ou ce que vous voulez) et de légumes (au four), vous pouvez aussi choisir l’option buffet salade à volonté. Parmi les desserts, il y a le choix et ce n’est pas toujours facile de se décider, croyez moi! Entre la gaufre (et sa crème glacée), le cheesecake, la mousse au chocolat, le fondant au chocolat et la crème glacée à volonté qu’on se sert soi même (vanille et libre choix de déco à mettre dessus), faut vraiment se faire violence. Côté prix, compter 150kr pour un steak classique à la béarnaise. Le dessert, quelqu’il soit, sera à 49kr et on vous offre un thé ou un café en prime. Donc, en gros, vous vous en sortez pour 200kr tout compris (en moyenne).

Quand même, ça a l’air bon!

Nos choix perso. Moi, la plupart du temps, je finis par prendre le steak à la béarnaise, servi avec des frites et des légumes au four, et le fondant au chocolat (servi avec une espèce de sauce aux fraises qui va très bien sur le chocolat amer et de la crème glacée à la vanille). Pendant un temps, ils servaient aussi un steak de saumon, mais ce n’est plus au menu. Le chéri, lui, est un fan des côtelettes, il ne les trahit jamais. Et j’adore le regarder manger ça goulument, avec de la sauce plein les doigts, et même s’il fait attention à rester classe, il est inévitable d’avoir de la sauce partout sur la figure quand on mange ce genre de chose. C’est beau l’amour, avec de la sauce autour.

Café AE, LE brunch du weekend

Depuis le temps que je voulais faire brunch!! La dernière fois, c’était en France… Autant dire que ça date. Mais ça y est, on a réussi à se motiver et dimanche dernier, on est sorti pour notre premier brunch en amoureux! (ça fait presque 3 ans qu’on est ensemble, j’ai envie de dire « il était temps! »)

Comme la météo était vraiment pourrie et qu’on attendait cette fameuse « pluie de sang » (la pluie avec le sable du désert qui est tombé en Angleterre, mais que finalement je n’en ai pas vu une seule goutte), on ne voulait pas aller bien loin. Notre limite, c’était le square rouge de Nørrebro. Après quelques recherches internet, on a trouvé 3 endroits, et on a opté pour Café AE, tout près de la station de métro.

Nørrebro station c’est un peu le royaume des taggers, mais pas des artistes, si vous voyez ce que je veux dire… Alors on ne s’attend souvent pas à des merveilles dans le quartier. Mais parfois on a des bonnes surprises, et ce brunch était une magnifique surprise! C’est dommage qu’il y ait un méga parking à vélo pour tous les gens qui se font suer (littéralement) au Fitnessdk juste à coté et qui fait qu’on ne veut pas vraiment s’arrêter là.

Le buffet brunch du weekend du Café AE ouvre de 9h a 15h, on est arrivé vers 10h30. Il n’y avait pas énormément de monde, ce qui était bien agréable. On s’est installé à une petite table en bout de salle et nous sommes allés payer notre brunch pour récupérer une tasse et des couverts (129kr pour un buffet à volonté, moi je dis c’est bien). Et ensuite, c’est l’aventure! Armée, d’abord, de ma tasse, je suis allée me verser de l’eau chaude et me suis choisi un sachet de rooibos vanille (tout le reste étant thés parfumés aux fruits et j’aime mon thé vierge de toute pollution). Ça, c’est fait. Armée de mes mains vides, j’ai agrippé une assiette pour y mettre des tas de bonnes choses. Au buffet, il y avait (entre autre) des petites verrines de yaourt et de panacota, du jambon, du saumon, des crevettes, du fromage, des saucisses cocktail, des mini rouleaux de printemps, une espèce de gratin dauphinois, du bacon, des œufs brouillés, de la salade de choux, des fruits frais, des kanelsnegle (roulés à la cannelle), des mini croissants, du pain, de la confiture et du beurre, des blinis avec sirop d’érable… Bref, y’avait le choix! Si la dedans tu ne trouves pas ton bonheur, c’est que t’es encore plus difficile que je ne l’étais dans mon enfance, et là, je vais être obligée de te tirer mon chapeau!

InstagramCapture_b9e387e2-aab9-4d2d-8c0a-ddaf2932060e_jpg

Bien sûr, tant qu’à faire, on se ressert! M’enfin, on a marché 10 minutes, on a payé… quoi… 17 euros, alors merde, j’en veux pour mon effort et mes sous, et je me fais péter la peau du bide! Tabehodai, ou « manger à volonté » en nippon, on en profite à fond les ballons! Je ne me suis néanmoins resservie qu’une fois et demi (la deuxième c’était juste pour un roulé à la cannelle) parce que plus, il aurait fallut me rouler jusqu’à la maison et j’aurais vomi dans les escaliers. N’empêche qu’on était bien plein en sortant de là. Je pense qu’on est partie pour en faire une nouvelle tradition!

Vu sur le Copenhagen Post

Je viens de lire un article sur le Copenhagen Post (les news danoises en anglais, vues la plupart du temps par des expats), ecrit par une francaise, qui y decrit l’expatriation au Danemark. D’abord, elle compare cette experience a un retour en enfance (problemes de langage, tout le monde quoi faire et ne pas faire…). Mais au final, vivre au Danemark, c’est integrer une societe d’adultes responsables.

http://cphpost.dk/news/french-kiss-back-to-the-future.9141.html

Quand les politiciens danois se tapent dessus pour le fun

On pourrait presque dire que tout est dans le titre. Sans rire!

La semaine dernière (précisément le 26 mars), avec l’amoureux, nous regardions la télé en mangeant notre petite dose de chocolat quotidienne. La chaine, DR1. L’émission, Aftenshowet. Et c’était marrant et étonnant. Je n’ai pas écrit de suite un post là dessus, alors que ça en valait la peine, mais vous comprendrez qu’avec l’arrivée du smartphone dans ma vie, j’étais plus concentrée sur la liste d’apps à télécharger que sur mes futurs articles… Et je m’en excuse. Mais me voila, je suis en train, le mal est réparé!

Donc, que s’est il passé dans cette émission Aftenshowet? Déjà, qu’est ce que Aftenshowet? Je vous épargne le lien Wiki en danois, et vous le résume. Il s’agit d’une émission d’actualités en direct diffusée du lundi au jeudi de 19 à 20h sur DR1 (un peu notre TF1). L’émission aborde des problèmes d’actualités (genre les nouvelles lois, les bouleversements politiques, les reportages qui ont fait le buzz, le scandale Marius et tout et tout), en illustrant le tout avec des invités (connus ou pas) et des interview, tout ça dans un local en rez de chaussée qui donne sur la place de l’hôtel de ville, avec des bougies sur les tables. Ambiance très danoise, très hyggeligt. Je vous épargne la bio des présentateurs, je n’ai aucune idée de qui ils sont, et pour être franche, je m’en tamponne.

Durant cette émission du 26 mars, ils recevaient un invité du nom de Jan Gintberg. Jan Gintberg est un humoriste (stand up comedian) ainsi qu’un présentateur télé et radio. Outre ses shows perso, il a notamment présenté la version danoise de « êtes vous plus fort qu’un élève de 10 ans », et a prêté sa voix à quelques films d’animation (il est Mushu dans le Mulan danois, et l’Ane dans le Shrek danois).

Il était donc invité pour le show le 26 mars à l’occasion de la diffusion de son show à lui, « Gintberg på kanten », dont le premier épisode était diffusé le lendemain sur la même chaine. Dans ce show, l’humoriste fait un petit tour dans toutes les grandes institutions danoises : le parlement, DSB (notre RATP), le théâtre royal, etc. Gintberg s’invite avec humour dans les murs de ces grands, pour découvrir un peu ce qui s’y cache. Apparemment, il aurait découvert qu’un prêtre de Roskilde fait du rap, qu’une madame prêtre écrit des nouvelles érotiques pour le fun, que le parlement possède son propre club de karaté, qu’un ambassadeur se balade en moto, etc.

Bref, durant l’émission, ils ont surtout discuté de la partie au parlement, qui a son propre club de karaté (épisode 3, qui sera diffusé le 10 avril). Les membres du parlement peuvent donc se défouler la conscience tranquille. Jan, dans son show, a interviewé Özlem Cekic. Özlem est Turque, elle est arrivée au Danemark avec sa famille quand elle avait 10 ans. Infirmière, elle devient membre du parlement en 2007. Et quand elle a des envies de frapper les autres politiciens, elle se défoule au club de karaté!

Aftenshowet a fait la surprise à Jan Gintberg d’inviter Özlem sur le plateau pour un petit match amical de karaté. C’était très drôle de voir ce petit bout de femme, politicienne, s’acharner sur le grand blond tout effrayé! Pendant l’émission, j’essayais d’imaginer un de nos politiciens français faire de même… Impossible, inimaginable!

 

 

 

Passage à Instagram

Je ne sais pas si vous avez remarqué le petit carré à droite sous les catégories et autre articles phares, mais vous y verrez une photo. Et oui, il s’agit des photos (de l’unique photo pour l’instant) que je poste sur mon tout nouveau compte Instagram! Pourquoi, me direz vous? Parce que pour la première fois depuis mon premier mobile (un Nokia 3310, l’indestructible), j’ai fais l’acquisition d’un vrai smartphone intelligent avec abonnement pour aller sur le net! Il est beau, il s’appelle aussi Nokia, mais Lumia 925. Je suis prise par la folie du téléchargement d’applications sur le Windows store, je joue avec tout le temps (je ne l’ai que depuis 4 jours), et maintenant je vais pouvoir prendre tout et n’importe quoi en photo!

Les photos de mon compte Instagram apparaitront sur le blog et sur la page Facebook, alors n’hésitez pas à cliquer dessus et à liker la page Fessedebouc.